Image de l'article : crèmes solaires Weleda alors, avec ou sans nanoparticules?

Dans mon dernier comparatif 2018 de crèmes solaires bio, j’ai analysé les étiquettes des crèmes solaires, Weleda Edelweiss Crème Solaire Sensitive FPS 50 et Weleda Edelweiss Crème Solaire FPS 30. Ces deux crèmes sont ressorties avec une composition clean, et garanti sans nanoparticules par la marque et le label Natrue….oui mais, la semaine dernière j’ai appris qu’elle n’était pas en vente en France et en Europe et les raisons restent très floues, voir potentiellement inquiétantes, j’ai donc écris à Weleda.

Sites internet pour analyser les étiquettes

Pour m’aider à décrypter les étiquettes, j’utilise principalement deux sites internet :

  • La vérité sur les cosmétiques qui est une banque de données assez complète et qui permet de nous informer sur un composant ou de déterminer le profil complet d’un produit.
  • Zenziscope qui analyse facilement la composition des cosmétiques grâce à un simple copier-coller. Il suffit de copier la liste INCI (nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques) qui est indiquée sur les étiquettes des produits.

Je complète toujours mes article par d’autres recherches que je mets toujours dans les sources. Cela va d’articles de quotidiens, de reportages en passant par des études, des recherches et des publications scientifiques.

Toujours dans le but d’aller le plus loin possible, je prends à cœur de pousser mes recherches jusqu’à ce que je comprenne les termes utilisés, les polémiques et les enjeux pour notre santé, mais aussi les produits considérés comme polluant, ou encore ceux qui ont de graves impacts environnementaux comme la présence d’huile de palme et le soja.

 

Les crèmes solaires Weleda

Les deux crèmes Weleda sont très bien ressorties dans le comparatif avec une bonne composition. La marque garantie un produit sans nanoparticules et le label Natrue garanti lui aussi un produit de qualité.

Mais, la semaine dernière, je me suis rendu en France voisine, alors avant d’être assaille de commentaires outrés, j’habite à 5 minutes de la frontière de Ferney, et même si je fais majoritairement les courses près de chez moi, je me rends aussi en France voisine de temps en temps, pour la diversité des produits bio que je ne trouve malheureusement pas encore à Genève et pour le choix et les prix attractifs des parapharmacies.

Et là, le gros doute…

Je me suis donc rendue dans une parapharmacie de Ferney Voltaire, ou j’ai eu un échange plus qu’intéressant, voir carrément troublant avec le gérant, concernant justement les crèmes solaires Weleda. Je réalise que je dois racheter une crème solaire pour la crèche de Léo et demande s’ils ont les crèmes solaires weleda et là, je ne m’attendais pas à sa réponse…voici un extrait de l’échange que nous avons eu :

« ha non, nous ne vendons pas les crèmes solaires Weleda »
Je m’étonne, ce à quoi il ajoute :
« Nous avions passé commande, mais elle n’a pas passé les législations européennes à cause de la présence de nanoparticules »
et là, plus qu’étonnée, je suis choquée quand il précise :
« Ha, mais vous ne trouverez pas les crèmes solaires Weleda en vente en Europe, sauf en Suisse où les législations ne sont pas les mêmes »

 

En sortant de là, je ne savais plus quoi penser, je t’avouerai que je suis passé par tous les états, premièrement la colère mais aussi et surtout l’incompréhension! C’est pourquoi j’ai décidé d’écrire une lettre à Weleda que tu peux découvrir ici dans son intégralité :

 

“Bonjour,

J’ai récemment écrit un article sur mon blog avec un comparatif de crèmes solaires dans lequel j’aide les consommateurs à décrypter les étiquettes. Forte du succès de l’édition de 2017 avec plus de 16’000 vues, j’ai publié une nouvelle version il y a trois semaines avec, entre autres, l’analyse de vos crèmes solaires Weleda Edelweiss Crème Solaire Sensitive FPS 50 et Weleda Edelweiss Crème Solaire FPS 30. À ce jour, l’article comptabilise plus de 10’600 lectures.

Cependant, j’étais en France voisine la semaine dernière, plus précisément à Ferney-Voltaire dans une parapharmacie que j’affectionne tout particulièrement pour ses prix attractifs et qui se situe idéalement à proximité d’une épicerie bio où j’aime faire mes courses. Je demande donc s’ils ont votre crème Solaire Sensitive 50 pour mon fils de 4 ans, et là, quelle ne fut pas ma stupeur quand le propriétaire de la dite pharmacie me répond :

« ha non, nous ne vendons pas les crèmes solaires Weleda »
Je m’étonne, ce à quoi il ajoute :
« Nous avions passé commande, mais elle n’a pas passé les législations européennes à cause de la présence de nanoparticules »
et là, plus qu’étonnée, je suis choquée quand il précise :
« Ha, mais vous ne trouverez pas les crèmes solaires Weleda en vente en Europe, sauf en Suisse où les législations ne sont pas les mêmes ».

Moi qui venais justement de publier un article sur le sujet, j’ai été prise d’une série de doutes et de questions, c’est pourquoi j’ai décidé de vous écrire directement.

Qu’en est-il de ces affirmations, en effet, pourquoi ne trouve-t-on pas votre gamme de crèmes solaires en vente en France (j’ai fait plus de 4 magasins et effectivement elle reste introuvable et à chaque fois les réponses des commerçants restent très vagues et rien non plus sur d’autres sites internet français et européens.).

Qu’en est-il également de ces différences de législations entre la Suisse et l’Union européenne? Et du label Natrue qui, selon leur site internet ne certifie que des produits sans nanoparticules?

Et pour finir, quel est votre fournisseur, ainsi que la provenance et la taille des particules de Dioxyde de titane utilisées dans vos crèmes solaires? Par exemple, sur le site internet de la marque Alphanova, est mentionnée la dimension des particules de titane utilisées: elles sont de = 145nm et comme vous le savez, les particules de taille inférieures à 100 nanomètres sont dites nano. Certes, je n’ai pas les moyens de le vérifier, mais Alphanova a le mérite d’être la seule marque à l’avoir précisé sur son site web.

Je vous remercie par avance pour votre retour. Amatrice de votre marque et plus particulièrement de votre gamme à la Calandula, je suis très concernée par les compositions des produits que j’achète et que j’applique sur la peau de mon fils et la nôtre. Il en est de même pour les lectrices de mon blog qui scrutent également les étiquettes et font de leur mieux pour choisir le meilleur produit possible pour leur santé, celle de leurs enfants et la planète.

Dans un souci de transparence avec mes lecteurs, je tenais également à vous informer que je posterai un exemplaire de cette lettre sur mon blog ainsi que sur ma page Facebook et mon compte Instagram.

Je ne cherche nullement à vous attaquer ni à vous critiquer, mais il en va également de la crédibilité de mes recherches et de ce que je partage avec mon audience. De plus, avec toutes les difficulté que nous, consommateurs, avons à y voir plus clair dans la composition et la qualité des produits que nous achetons, je trouve important de partager ces informations et ces doutes avec eux.

Je vous remercie par avance de l’attention que vous porterez à ma lettre, et dans l’attente de votre réponse, je vous prie de recevoir mes salutations les plus sincères.

Mayra de PinkCoconut.ch”

(fin de la lettre)

Voilà, tu sais tout, il va de soit que je publierai la réponse de Weleda qui dispose d’un droit de réponse à cet article. Comme je l’ai dit, mon but n’est pas de descendre Weleda, mais de comprendre pourquoi un produit dit, sans nanoparticules est vendu en Suisse mais ne passe pas les contrôles de nos voisins européens.

En attendant, si tu as des informations complémentaires, n’hésite pas à laisser un commentaire en bas de l’article, je serai ravie de connaître tes impressions et de partager avec toi sur le sujet.

Alors j’espère à très vite pour connaître la suite des événements.

La réponse de Weleda

(Mise à jour de l’article le 30 juin 2018)

“Bonjour

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à notre marque et vous prions d’excuser le retard de notre réponse, pour laquelle nous avons contacté nos collègues de Weleda France, ainsi que les départements scientifiques de l’Allemagne et  de la Suisse. Il nous tient également à cœur de répondre le plus justement possible aux questions posées par nos consommateurs.

Notre gamme solaire n’est actuellement pas vendue en France mais l’information que vous a fourni le pharmacien est erronée. Permettez-nous donc de clarifier cette incompréhension. Nos produits solaires répondent bien aux normes cosmétiques de l’Europe et de la Suisse. Notre gamme bénéficie du label NATRUE.

Weleda France a fait le choix de ne pas commercialiser la nouvelle gamme solaire, car les produits ne correspondent pas parfaitement aux exigences des consommateurs Français, en matière d’usage de produits solaires. C’est donc une décision commerciale. Vous trouverez en revanche très facilement notre gamme solaire en Suisse et dans de nombreux pays Européens.

Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir avec nos produits, et vous prions d’agréer, Madame, nos sincères salutations.

Christina Berghus

Scientific Information Manager, Natural and Organic Cosmetics”

fin de la réponse.

Je remercie Weleda pour sa réponse et d’avoir pris le temps de bien se renseigner avant de faire un retour. Personnellement, je reste sur ma faim… Nombreuses de mes questions, sont malheureusement restées sans réponse. Les propos du pharmacien sont peut-être erronés, et heureusement, mais la réponse de Weleda reste très vague. C’est un produit qui est en vente dans d’autres pays européens, mais pas tous, et qui selon les critères actuels en vigueur est classé comme étant sans nano.

Les retours de la crèmes Weleda ne sont à ce jour pas très satisfaisant. De part sa texture surtout, qui est plus difficile à étaler que les autres crèmes bio aux filtres minéraux. Le dernier test de l’émission de À bon Entendeur de la télévision Suisse Romande ne l’a pas bien classé non plus. En effet, comme mentionné dans mon dernier comparatif de crèmes solaires 2018, elle reste très allergène pour la peau.

Les autres produits de la gamme Weleda

Je continue à utiliser leurs produits, tels que le dentifrice et la gamme à la Calendula. Weleda fait d’excellent produits aux compositions qui restent clean et naturels. Je ne remet pas en cause tous leurs produits loin de la. Mais la gamme solaire était très attendue, il y a forcément des déçues. Des améliorations sont à faire pour l’été prochain. Promis, si il y a du changement, j’en reparlerai dans mon prochain comparatif 2019.

En attendant, si tu cherches une crème solaire, tu peux aller voir mon comparatif de crèmes solaires bio de 2017 spécial enfant, ainsi que le comparatif 2018 pour toute la famille . Tu peux aussi te référer à l’excellent travail de l’équipe d’ABE qui a publié un tableau avec les produits à éviter avec un comparatif de plusieurs marques.

Et toi, qu’as tu pensé de la réponse de Weleda ?

Je te souhaite un très bel été ensoleillé et je te dis à très vite pour de nouvelles découvertes aux naturel ! 🙂

COMMENTAIRES
  • Cénile
    3 juin 2018

    Bonjour, avez-vous eu une réponse?
    Crdl
    Céline

    reply
Poster un commentaire

*